Assurance mutuelle santé

Votre devis en 15 minutes
Choix des formules et garanties
Souscription en ligne
Devis personnalisé

Courtier direct bénéficie d'un réseau de partenaires implantés dans toute la France.

Choisir Day Assurances pour mieux protéger votre santé

0
Reste à charge zéro
Toutes les formules intègrent les paniers « 100% santé » avec un reste à charge zéro sur une sélection de soins et d’équipements en optique et dentaire…
Assistance incluse
Votre complémentaire santé prévoit un accompagnement et des solutions pratiques en cas d’immobilisation.
Réseau de professionnels
Votre complémentaire santé, plus communément appelée mutuelle santé, vous propose un réseau de professionnels de santé sur l’ensemble du territoire national.

Notre Complémentaire Santé, la solution à vos besoins

Pas de questionnaire médicale
Vous adhérez sans compléter de questionnaire médical. Votre cotisation n’est pas calculée en fonction de votre état de santé, elle ne le sera jamais.
Adaptée à votre budget
Vous bénéficiez de garanties adaptées à vos besoins de santé et à votre budget. Les partenaires de santé choisis par votre complémentaire santé s’engagent à pratiquer des tarifs raisonnés et vous assurent une meilleure maîtrise de vos dépenses.

Économisez en moyenne

285€* sur votre mutuelle santé

pour les mêmes garanties

Formules adaptées à chacun

Formule Basique
A partir de

25 €/mois

Formule Avancée
A partir de

48 €/mois

Formule Complète
A partir de

90 €/mois

Tableau comparateur

Ce tableau est donné à titre d'exemple. Les options peuvent varier en fonction du contrat souscrit et de l'agent choisi.

Comparatif tarifs mutuelle
Basique
Avancée
Complète
Niveau de remboursement
Faible
Moyen
Fort
Consultation généraliste ou spécialiste
100 %
125 %-150 %
200 %
Frais de séjour hospitalisation (conventionnée)
100 %
125 %
200 %
Implants dentaires
100 €-300 €
100 €-300 €
150 €-300 €
Paire de lunettes (monture et verres simples)
50 €-100 €
100 €-200 €
150 €-220 €

Questions fréquentes sur la complémentaire santé

La nature des frais de soins et des équipements médicaux garantis varie selon les contrats. La complémentaire santé rembourse en général :

  • Hospitalisation : frais d'hospitalisation médicale ou chirurgicale, actes et frais de chirurgie, forfait journalier hospitalier et, parfois, le supplément en chambre particulière. Soins courants : consultations de médecins généralistes ou spécialistes, médicaments, frais d'analyse et de laboratoire, actes de pratique médicale courante et d'auxiliaires médicaux, actes d'électroradiologie, de neuropsychiatrie, d'obstétrique...
  • Optique : montures, verres et lentilles.
  • Dentaire : frais de soins et de prothèses dentaires.
  • Appareillage : audioprothèses et prothèses.

Vos dépenses de santé ne sont pas entièrement remboursées par l’Assurance maladie (Sécurité sociale). Une complémentaire santé vous permet de couvrir les frais qui restent à votre charge, en totalité ou en partie, en fonction du contrat choisi. Certaines complémentaires santé peuvent rembourser des prestations ou des soins qui ne sont pas du tout pris en charge par l'Assurance maladie (comme l’ostéopathie ou certains vaccins). Elles peuvent également disposer de services associés (assistance, prévention...).

Encore trop de Français s’abstiennent de certains soins pour des raisons financières (1 assuré sur 10 a déjà renoncé à des lunettes, 2 sur 10 à des soins dentaires et sur 6 millions de personnes en difficulté auditive, seulement 35 % sont appareillées)*.

La réforme « 100 % Santé » se déploie progressivement pour favoriser l’accès aux soins de santé pour tous. Cette réforme :

  • prévoit le plafonnement des tarifs pratiqués sur certains soins et équipements dans 3 postes reconnus comme onéreux et peu pris en charge : les lunettes, les prothèses dentaires et les audio-prothèses,
  • propose des paniers de soins « 100 % Santé » pour les 3 postes identifiés comme onéreux,
  • permet la prise en charge intégrale des soins, choisis dans les paniers « 100 % Santé », par la Sécurité sociale et les contrats responsables proposés par les organismes complémentaires.

 

Depuis le 1er janvier 2020, la prise en charge intégrale s'applique :

  • sur l’ensemble du panier « 100 % Santé » optique (montures et verres existant pour tout type de corrections),
  • sur une partie du panier « 100 % Santé » dentaire (couronnes et bridges).

La réforme n’impose pas le recours systématique à ces paniers de soins « 100 % Santé » et laisse la liberté à chacun de choisir d’autres soins ou d'autres équipements.

Depuis le 1er janvier 2020, ces paniers de soins intégralement pris en charge sont automatiquement inclus dans le contrat Efficience Santé proposé par MGEN. Ils sont également intégrés au dispositif de Complémentaire Santé Solidaire qui se substitue aux dispositifs de CMU-C et d'ACS**.

Au 1er janvier 2021, la prise en charge intégrale sera étendue à certaines prothèses dentaires amovibles et au panier de soins « 100 % Santé » des aides auditives.

* Données chiffrées extraites du site www.solidarites-sante.gouv.fr, article du 15/02/2019.
** CMU-C : Couverture Maladie Universelle Complémentaire/ ACS: Aide au paiement d’une Complémentaire Santé.

Le terme « mutuelle » est très souvent employé pour désigner une complémentaire santé et les prestations qui lui sont associées, alors qu’il fait en réalité référence à un des organismes qui assure cette prestation : la mutuelle.

3 sortes de structures peuvent proposer les complémentaires santé. Ce qui les différencie, c’est leur statut juridique :

  • les mutuelles, régies par le Code de la mutualité,
  • les sociétés et mutuelles d’assurances, qui dépendent du Code des assurances,
  • les institutions de prévoyance, réglementées par le Code de la Sécurité sociale.

 

Historiquement, ce sont les mutuelles qui ont mis en place et géré à elles seules pendant longtemps la protection des assurés avec les complémentaires santé, d’où la confusion. Il n’y a donc aucune différence quand on parle de mutuelle santé ou complémentaire santé.

Le terme « mutuelle » est très souvent employé pour désigner une complémentaire santé et les prestations qui lui sont associées, alors qu’il fait en réalité référence à un des organismes qui assure cette prestation : la mutuelle.

3 sortes de structures peuvent proposer les complémentaires santé. Ce qui les différencie, c’est leur statut juridique :

  • les mutuelles, régies par le Code de la mutualité,
  • les sociétés et mutuelles d’assurances, qui dépendent du Code des assurances,
  • les institutions de prévoyance, réglementées par le Code de la Sécurité sociale.

Historiquement, ce sont les mutuelles qui ont mis en place et géré à elles seules pendant longtemps la protection des assurés avec les complémentaires santé, d’où la confusion. Il n’y a donc aucune différence quand on parle de mutuelle santé ou complémentaire santé.

Parlez-en avec un conseiller

Vous avez besoin d'aide pour choisir votre formule ? Vous avez une question sur une garantie ? Nos conseillers se tiennent à votre disposition pour vous guider.